Milieu scolaire

Secteur d’intervention en milieu scolaire

Approche de l’intervention en milieu scolaire
Une enquête menée depuis 1996 par le GCC LA VIOLENCE! auprès des jeunes ayant suivi le programme de prévention de la violence montre que :

  • Généralement, les élèves connaissent les comportements attendus;
  • Généralement, les élèves connaissent les solutions de rechange à la violence.

Le principal défi de la prévention de la violence en milieu scolaire s’avère la mise en application des concepts appris ou déjà intégrés. Notre stratégie pour relever ce défi est l’intervention par le théâtre et le jeu de rôle traitant de manière réaliste des problématiques pouvant être vécues par les jeunes. Cette stratégie intègre les concepts suivants : la prise de conscience et l’autonomie, l’apprentissage coopératif et le renforcement positif.

La prise de conscience et l’autonomie sont le point de départ de notre intervention. D’abord, il est important que l’enfant apprenne l’origine de la violence et le principe de l’escalade de la violence. Ensuite, le développement de l’autonomie permet à l’enfant de prendre conscience de sa capacité à modifier ses comportements afin d’adopter une conduite pacifique, mais aussi sa capacité à faire des choix éclairés. Le jeu théâtral permet également au participant de prendre conscience de ses émotions et de les exprimer. Les jeunes ont aussi la chance d’essayer plusieurs rôles afin d’encourager le développement de l’empathie et la compréhension de l’autre.

L’apprentissage coopératif est inhérent à la mise en action des enfants : en effectuant des jeux de rôle, l’enfant développe des compétences sociales nécessaires au bon fonctionnement d’un groupe; apprend à écouter activement; apprend à communiquer de façon non violente; apprend à respecter ses coéquipiers.

Après chacune des mises en scène, les bons comportements sont soulignés. Ce renforcement positif venant des animateurs, du professeur, mais surtout de ses pairs, agents renforçateurs significatifs, augmentera les probabilités que le comportement désiré soit répété.

Ainsi, l’intervention par le théâtre et les jeux de rôle permettent à l’enfant de développer des habiletés pacifiques de résolution de conflit par la pratique de comportements non violents.

Le programme de prévention est d’autant plus efficace lorsqu’il devient une action concertée. Dans le quartier Hochelaga-Maisonneuve par exemple, les liens entre les animateurs, les professeurs et le personnel professionnel des écoles et du CLSC d’Hochelaga-Maisonneuve a permis d’arrimer les interventions pour une approche globale, centrée sur l’enfant. Résultat attendu de cet enracinement autour de l’élève : une augmentation de l’impact et de la portée des interventions auprès des jeunes en plus de favoriser la rétention des informations.

Les animations
Liste des ateliers secteur – primaire

Liste des ateliers – secteur secondaire

Liste des ateliers – secteur adulte

  • La communication dans les relations amoureuses
  • Intimidation
  • Les modèles et leurs influences